Dans les années 90, François et Thomas Badeau, deux frères, se trouvent dans un fest-noz de la région nantaise où le groupe Carré Manchot déchaine les danseurs. Un déclic se créer dans la tête des jeunes garçons. Clarinette pour Thomas, accordéon diatonique pour François, ils montent sur les planches à peine la dizaine entamée. 10 ans plus tard, à Redon le joueur de bombarde Vincent Marin croise leur route : "Monter un groupe ? Un rêve ! On l'appellera Esquisse". La maquette du trio donne naissance au premier album : "Et Alors...". Trad Magazine' ne s'y trompe pas et les choisis pour sa compilation "15 ans, 15 groupes". Cet honneur en poche, le groupe étoffe l'instrumentation : "Un batteur ? Ok, je passe une annonce.". Premiers fest-noz pour Pierre Le Normand, début d'une longue série d'évènements pour ce nouveau quartet qui s'autorise les métissages. En 2006, l'album "Dual" est une forme de réponse à l'éclectisme du groupe, notamment avec les percussions afro-cubaines d'Olivier Congar, qu'il enregistre aussi sur l'album "Les Trois Rives" en compagnie du nouveau saxophoniste du groupe Gweltaz Hervé. Sans jamais oublier son objectif, faire danser, le groupe enregistre un live puis un nouvel album studio "Machines Infernales". En 2014, Esquisse fêtera ses 15 ans de scène et proposera une formule exceptionnelle avec Yolaine Delamaire au chant et Ronan Legouriérec à la bombarde.